Ruptures de stock ou difficultés d'approvisionnement

 

Malarone enfant (traitement antipaludique)        Ajout du 03/07/2017 :

Tensions d’approvisionnement notifiées par des pharmacies de différentes régions qui n’ont pas pu être livrées.
 Les laboratoires ont décidé de contingenter la distribution, en attendant une reprise normale prévue fin juillet.

 

Hépatite A

Info ANSM du jeudi 20 juillet 2017: Reprise d’une distribution strictement contingentée de VAQTA 50 pour le marché de ville à compter du 18 juillet 2017 par le biais de dotations aux grossistes.

Rupture d’approvisionnement du vaccin adulte

Suite à l’impossibilité de fournir le vaccin Havrix 1440 et AVAXIM 160 depuis 2015-16 par le laboratoire GSK & SANOFI, le vaccin VAQTA (MSD) est actuellement le seul à nous être distribué (mais contingenté).
Il persiste donc d’importants risques de rupture et il nous est demandé de continuer de suivre les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique intitulées:

Vaccin hépatite A : optimisation de l’utilisation en situation de pénurie

En pratique, sauf cas particuliers, il nous est demandé de repousser à plus tard la deuxième dose vaccinale.
Vous pouvez lire aussi la new de mesvaccins.net de janvier 2017
Aggravation des pénuries en vaccins contre l’hépatite A

  

 

Hépatite B

Rupture d’approvisionnement du vaccin adulte

Après les tensions d'approvisionnement du vaccin adulte contre l’hépatite B (ENGERIX B20 ou HBVAXPRO 10) suite à l'arrêt de commercialisation du GENHEVAC B, nous en sommes maintenant en situation imminente de rupture!
Cela a conduit la Direction Générale de la Santé à contingenter les doses restantes afin de les réserver aux personnes les plus à risque.

Dans son avis du 14 février 2017, publié le 2 mars, le Haut Conseil ds Santé Public (HCSP) a en effet défini les populations prioritaires à vacciner contre l’hépatite B. Ces populations devront bénéficier en priorité d’une prescription pour retirer leur vaccin dans les pharmacies hospitalières autorisées à la rétrocession. Dans le cadre de la vaccination obligatoire en milieu professionnel, le HCSP a par ailleurs proposé des mesures susceptibles d’économiser des doses de vaccins.

  • Afin de faciliter l’appropriation de ces recommandations transitoires, une liste synthétique des publics prioritaires est accessible sur : http://social-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/tensions-d-approvisionnement-en-vaccins-contre-l-hepatite-b
  • Le HCSP rappelle qu’il ne recommande pas l’utilisation de 2 doses de vaccin Engerix B 10 pour vacciner les adultes.
  • La Direction générale de la Santé rappelle que les mesures complémentaires de protection individuelle (port du préservatif…) et professionnelles (mesures d’hygiène, gants, vêtements de protection…) doivent être renforcées pour permettre d’éviter la transmission du virus de l’hépatite B.
  • La distribution de ces vaccins est maintenant réservée aux pharmacies hospitalieres.
En pratique:
Le HCSP recommande de vacciner, en priorité :
  • les personnes qui dans le cadre de leur exercice professionnel sont soumises à l’obligation vaccinale, notamment  les professionnels de santé exposés au risque de contamination  dans un établissement de soins, les élèves ou les étudiants des professions de santé et les militaires à l’incorporation ;
  • les autres personnes en fonction de l’importance de leur exposition au risque (cf liste précise annexée à l’avis).
  • De ne plus faire la 3ieme dose (M6) en se référent à un algorithme décisionnel en annexe ni de schéma rapide (car en 4 doses)
Sur Lyon, vous pouvez notamment vous adresser aux Pharmacies des HCL (Lyon Sud ; Neuro Cardio ; Croix Rousse ; HEH ) muni de votre ordonnance. La liste des pharmacies habilitées est disponible sur le site de l'Agence Régionale de Santé Auvergne Rhone Alpes.

 

Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche

09/02/2017 - Tensions d'approvisionnement pour les vaccins combinés contenant la valence coqueluche
  • Vaccins tétravalents (diphtérie – tétanos – poliomyélite – coqueluche) adultes et pédiatriques
  • Vaccins pentavalents (diphtérie – tétanos – poliomyélite – coqueluche – haemophilus inflenza B) pédiatriques
Distribution contingentée dans les pharmacies de ville
Maintien d’une distribution prioritaire auprès des centres de PMI et des centres de vaccination
Source ANSMmédecinedesvoyages.net